Aphorismes

Arnau de Vilanova porte un intérêt spécial au genre aphoristique, très utile dans l'enseignement pour sa valeur mnémotechnique.

  1. Aphorismi de gradibus(« Aphorismes sur les degrés »), écrits entre 1295 et 1300 : Arnau y traite des degrés des médicaments et des interactions mutuelles de leurs composants, tout en défendant la méthode mathématique développée par le philosophe arabe Al-Kindi, ainsi que l'interprétation authentique de Galien face à Averroès. Bien que le traité d'Al-Kindi fusse déjà traduit par Gérard de Crémone, il ne fut pas compris par les médecins occidentaux jusqu'à ce qu'Arnau ne soulève la question avec ces aphorismes. Dans cette méthode de fabrication de médicaments composés d'un certain degré à partir de médicaments simples, la proportion de froid à chaud augmente géométriquement à mesure qu'augmente arithmétiquement le degré de qualité. Les Aphorismi de gradibus continuèrent à être utilisés à Montpellier pendant 50 ans, et auraient influencés la formulation de la loi mathématique physique par Thomas Bradwardine à Oxford.
  2. Medicationis parabolae (« Paraboles du soin », 1300) : dédiées à Philippe le Bel, roi de France, il s'agit d'un recueil de 342 aphorismes d'inspiration hippocratique qui fournit des règles d'éthique professionnelle et des instructions thérapeutiques nécessaires au médecin pendant l'acte de guérison. Il comprend une partie chirurgicale qui sera citée par les grands chirurgiens Henri de Mondeville et Gui de Chauliac. Son caractère pratique et sa forme concise en ont fait l'œuvre la plus diffusée d'Arnau, après le Regimen sanitatis ad regem Aragonum, tant dans la tradition manuscrite médiévale qu'en imprimerie moderne.
  3. Commentum super quasdam parabolas (« Commentaire de certaines paraboles ») : commentaire des Medicationis parabole du même auteur. Ce projet fut abandonné dès ses débuts, après n'avoir expliqué qu'une quinzaine d'aphorismes au total.
  4. Aphorismi particulares (« Aphorismes particuliers ») : ils seraient inachevés, il s'agit d'un recueil hétérogène de 162 phrases fondées sur des observations cliniques de maladies qui touchent la tête, la poitrine et l'abdomen, ainsi que les parties génitales.
  5. Aphorismi de memoria (« Aphorismes sur la mémoire) : il s'agit d'un ensemble de 25 règles d'hygiène pour améliorer la mémoire.
  6. Aphorismi extravagantes (« Aphorismes extravagants ») : il s'agit de 24 indications majoritairement destinées à soigner les articulations.

Felip IV Illustration : Mort du roi de France, Philippe IV le Bel, en 1316. Arnau l'a traité dans mission diplomatique et lui a dédié les Medicationis parabolae. Origine : Wikimedia.

Campus d'excel·lència internacional U A B