Œuvres, documents et épîtres en catalan

  1. Protesta al justícia de València (« Protestation au justicier de Valence »)(Valence, 20 avril 1300) : document lié à un procès contre Berenguer Mercer.
  2. Confessió de Barcelona (Déclaration de Barcelone) (Barcelone, 11 juillet 1305) : confession des thèses prophéto-apocalyptiques, au sens large, lue au Palais royal devant le roi Jacques II et une assemblée distinguée. Sur la base des textes bibliques (Daniel XII, 11, Actes I, 7) et de révélations spéciales (Insurgent gentes, Cirilo...), Arnau de Vilanova argumente qu'il est possible, utile et nécessaire de connaître la date de l'arrivée (imminente) de l'Antéchrist. La partie consacrée aux faux religieux est une traduction de la Confessio Ilerdensis.
  3. Lliçó de Narbona (Leçon de Narbonne) (entre l'été 1305 et fin 1308 ; probablement entre le 1er mai et le 27 octobre 1308) : lue à Narbonne, Arnau y expose un programme spirituel destiné aux Béguins. Elle oppose le christianisme superficiel et de convenance de son temps à la fermeté et à la conviction des Béguins, qui portent dans leur cœur le fondement de la foi : l'œuvre et la doctrine de Jésus Christ.
  4. A la reina Blanca d'Anjou (« À la reine Blanche d'Anjou ») (Avignon, été 1309) : Arnau y informe la reine Blanche de certaines démarches qu'il a réalisées.
  5. Raonament d'Avinyó (Exposé d'Avignon) (Almería, janvier 1310) : Arnau rend compte devant le roi Jacques des demandes qu'il formula à Avignon devant le pape et les cardinaux concernant les plans de réforme. Dans le Raonament, Arnau expose qu'en tant que « buisine » de Jésus Christ, il a annoncé que la fin du monde aurait lieu au XIVe siècle, que le peuple chrétien est de fait le plus menteur ; et que la cause en est le mauvais exemple donné par les prélats, les princes et les religieux en général. En qualité de messager de Jacques II et de Frédéric de Sicile, Arnau expose que Dieu leur a inspiré de diriger un plan pour promouvoir la vérité du christianisme et qu'ils ont déjà commencé à le mener à bien.
  6. Alia informatio beguinorum (après le printemps 1310) : il s'agit d'une défense et d'une justification des options de vie des Béguins devant une possible (ou réelle) enquête inquisitoire : la mendicité, la pauvreté radicale, le renoncement à la propriété, l'amour de Dieu et le mépris du monde, la marginalisation sociale, le rejet des sciences humaines.
  7. Al rei Jaume II (« Au roi Jacques II ») (Marseille, 17 juin 1310) : Arnau dinforme le roi Jacques II des démarches qu'il a réalisées.
  8. Informació espiritual (Instruction spirituelle au roi Frédéric de Sicile) (probablement, Messine, été 1310) : Arnau informe le roi Frédéric III de Sicile des actes qu'il doit accomplir en tant que roi et en tant que roi chrétien. En tant que roi chrétien, Frédéric III de Sicile doit promouvoir la vérité du christianisme. Si le roi met en œuvre ces propositions, de nombreux biens en découleront. D'ailleurs, les Constituciones Regni Trinacriae (nº 38) s'inspirent de quelques conseils arnaldiens de l'Informació espiritual.

beguines

Illustration : Communauté de beguines de Gand. Origine: Genossenschaft der Cellitinnen.

Campus d'excel·lència internacional U A B