Colloque Polymnia: Noms et onomastique dans les pratiques mythographiques

pamies.jpg

Colloque International
Universitat Autònoma de Barcelona
Polymnia / Réseau de recherche sur les mythographes anciens et modernes
13 et 14 février 2020

Noms et onomastique dans les pratiques mythographiques. Hommage à Ezio Pellizer

Nous avons pour habitude de recourir à un nom propre pour définir les mythes antiques, comme par une étiquette, et de former des catalogues onomastiques qui sont progressivement devenus partie prenante du patrimoine culturel dont nous avons hérité. Ainsi parlons-nous, par exemple, du « mythe d’OEdipe », du « mythe de Narcisse », etc. Ce tour linguistique singulier suggère l’existence d’une connexion entre le nom d’un héros (ou d’un dieu) et des mythes, entendus ici avant tout comme récits.
Or ce lien est tout sauf « naturel », et se comprend comme le résultat d’une tradition de longue durée qui a associé une narration à un personnage déterminé. Il nous paraît opportun d’explorer le rôle que les mythographes antiques, médiévaux et de la Renaissance ont pu jouer dans cette articulation et d’évaluer dans quelle mesure ils y ont contribué. Cette rencontre internationale est l’occasion pour les participants d’engager une réflexion autour de la relation entre les noms mythiques et les récits qui se déploient autour d’eux. Une liste non exhaustive des thèmes qui pourraient être abordés comprend:

– la duplication de noms et/ou de personnages dans le corpus mythographique.
– les cas d’homonymie
– les changements de nom d’un personnage
– les catalogues onomastiques
– l’éponymie
– la relation entre le nom humain, le nom divin et l’épithète
– l’étymologie, la parétymologie, les jeux de mots sur les noms, la force narrative inhérente à un nom
– les procédures de rationalisation autour d’un nom

Colloque organisé avec le concurs de l’Universitat Autònoma de Barcelona du Réseau Polymnia de l’agence AGAUR-Generalitat de Catalunya.

Contact: jordi.pamias@uab.cat

Pour le programme, cliquez ici
Pour les contenus (abstracts), cliquez ici